Drei Nachtlager voller Anmut, jeder mit einer Terrasse, Blick auf dem Dorngestrüpp, Meer und Insel Elba, liegend in Poghju, Dorf der Kommune Luri (Kap Korsika)


Randonnée boucle Pozzo (Brandu) - Monte Stellu (1307m) - Pozzo | Photos

Avec ses 1100 mètres de dénivelés dont trois passages en montée avec des pourcentages qui font gentillement monter l’acide lactique et le rythme cardiaque, on atteint le Monte Stellu, le deuxième toit du Cap Corse. Cette randonnée de 6 heures de marche offre des panoramas à couper le souffle !

Dès la sortie du village de Pozzo, l’archipel toscan se présente à vous sous les feux du soleil (le matin) [1], le Sud de la Côte Est du Cap Corse dévoile ses criques, plages et villages puis après avoir gravi quelques décamètres surgissent le port de Bastia, la plaine de la Marana avec son étang côtier et son lido.
Au fil de l’ascension vers le col, la Bocca di Santa Maria, ces coup d’oeil prennent de l’intensité jusqu’à l’éblouissement, de la profondeur à la limite du vertige, la végétation se raréfie, le soleil d’été bat son plein accompagné par bonheur d’un léger vent.
Arrivé au col, la récompense est au delà de toute espérance : la côte Ouest du Cap Corse mais aussi Saint-Florent, le désert des Agriates, l’Île Rousse s’offre aux regards. Plus au Nord, on distingue les monts et vallées de Canari et son ancienne mine d’amiante. Et le spectacle n’est pas fini car, en atteignant le sommet du Monte Stellu, l’émerveillement devient paroxystique avec un panorama à 360 degrés ! Vers le Sud, la mer à gauche et à droite, et au milieu, l’imposante colonne vertébrale de la Corse et ses multiples sommets. Tout au Nord, on distingue la pointe du Cap Corse, les îles Finocchiarola, les éoliennes de Ersa avec en premiers plans, les vallées de Siscu, de Pietracorbara, le village de Carbonacce (Cagnano), les crêtes de Luri et de Meria...
La descente s’amorce, pas toujours facile avec ses dénivelés et son chemin caillouteux, mais elle aussi n’est pas avare de magnifiques perspectives, notamment sur les marines de la côte Ouest. Sisco étale sa longue plage, Erbalunga, jusque là cachée par le Monte Stellu, apparaît avec sa tour génoise côtoyant la mer. L’île d’Elbe semble profiter de la brume pour s’arimer à la Corse, le port de Bastia et la Marana donnent l’illusion d’être à deux pas... Juste avant d’atteindre le village de Silgaggia, on peut admirer le Monte Stellu et constater tout le chemin parcouru depuis son sommet. Il reste à rejoindre le parking de Pozzo en passant auparavant au travers du cimetière du village aux nombreux tombeaux de famille. La fatigue est là mais passera aisément au contraire de ces merveilleuses images recueillies pendant cette longue marche lesquelles resteront ancrées dans nos mémoires.


Portfolio


[1Sur les photos ci-dessous, on peut voir les îles d’Elbe, de Monte Cristo et l’ombre de Pianosa. Il y avait de labrume de chaleur en cette fin du mois daoût mais par temps très clair, les côtes italiennes font aussi partie du spectacle...