Trois gîtes de charme disposant chacun d’une terrasse, vue sur maquis, mer et l’île d’Elbe, situés à Poghju village de la commune de Luri (Cap Corse)


Le Cap Corse : terre de randonnées

JPEG - 77.4 ko

Des centaines de kilomètres de chemin de randonnées sillonnent le territoire du Cap Corse s’appuyant sur une profusion de sentiers qui, pendant des siècles, ont vu passer des générations d’hommes et de femmes travaillant aux champs, entretenant bois et maquis, se déplaçant d’un village à un autre, d’une commune à l’autre, traversant vallées et monts, sans oublier d’innombrables troupeaux d’ovins et de bovins.

Aujourd’hui les terres agricoles sont le plus souvent devenues maquis ou bois. Au cours de vos marches vous y découvrirez des murs de pierre permettant jadis la culture en espalier, des aires de battage, des bergeries et des moulins plus ou moins en ruine... autant de témoignages de la société agro-pastorale de la Corse du 19ème siècle.


JPEG - 101.9 ko

Que dire des panoramas, des points de vue sur les villages, les vallées, les monts, cols et crêtes, la mer Tyrrhénienne à l’Est, son archipel toscan, ses côtes italiennes... la mer Ligure à l’Ouest, ses golfes, ses baies se succédant jusqu’à Saint-Florent... Autant de spectacles visuels à chaque fois unique mais d’une telle harmonie....

Grâce aux investissements des collectivités locales et territoriales, notamment de la Communauté de Communes du Cap Corse, de nombreux parcours ont récemment (re)vu le jour. Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux d’efforts...

JPEG - 85 ko

Il est possible, par exemple, de découvrir les dix-huit communes du Cap Corse au travers de dix-huit promenades à thèmes (balisage jaune). Elles sont accessibles à tous les publics, ne dépassant pas deux heures de marche et au dénivelé inférieur à 400 m.
Pour les bons marcheurs, les occasions ne manquent pas non plus. Bien sûr, plusieurs guides de randonnées pourront vous en indiquer de nombreuses. Toutefois, le net en offre déjà pas mal et pas des moindres... Rien que leurs noms vous donnent des fourmis dans les jambes et des étoiles dans la tête :

- le Chemin de lumière
D’Est en Ouest, de Pietracorbara à Barrettali, sentier de moyenne randonnée (balisage en forme de croix jaune, dénivelé de 600 m).

- le Chemin des deux rives...
Toujours au départ de Pietracorbara pour atteindre le sommet de l’Alticcione (1329 m), sommet le plus au nord du Cap Corse (parcours de dix kilomètres, sept heures de marche, dénivelé de 760 m).

- Le Sentier des Crêtes
"Long de 48 kilomètres, balisé d’un rectangle rouge (refait en mai 2012), le sentier de randonnée des crêtes du Cap Corse est un parcours pour marcheurs confirmés, avec des dénivelés de 500 à 800 m. Il suit, pour l’essentiel, la ligne de crêtes du massif de la Serra qui culmine à 1322 m. Il offre une vue exceptionnelle, de Bastia à Centuri, sur les vallées et sur la mer." [1]

- Le sentier des douaniers
Le sentier du littoral, dit " Sentier du Douanier ", logeant la pointe extrême du Cap Corse, de Macinaggio à Centuri. classée “site d’intérêt communautaire” du réseau Natura 2000. (Temps du parcours total : 7h45).

- Les Chemins du syndicat Bocca di San Ghjuvani
Le syndicat Bocca di San Ghjuvani, du nom du col (Saint-Jean) qui relie les communes de Sisco à l’est, à Olcani à l’ouest, a réalisé une piste de quatorze kilomètres entre ces deux villages, mais il a aussi initié un réseau de chemins qui permet de découvrir les vallées de la moitié sud du Cap Corse.

Vous trouverez des articles (textes et photos) présentant des randonnées sur notre propre site, pour cela rejoignez la rubrique randonnées.

N’oubliez pas d’avoir un équipement nécessaire à la pratique de la randonnée car s’il fait très souvent beau ici, comme dans tous les caps le temps peut changer très vite au gré des vents et de leurs forces. Un dernier conseil : munissez-vous de la carte IGN 4347OT car les outils de communication numérique ont besoin en permanence de réseaux...


Portfolio